En direct : Act 45 Gilets jaunes: à la recherche de la loi de samedi - فيديو مواقع بلا حدود

إعلان اعلى المقالة

السبت، 21 سبتمبر 2019

En direct : Act 45 Gilets jaunes: à la recherche de la loi de samedi

En direct : Act 45 Gilets jaunes: à la recherche de la loi de samedi
Un samedi haute chance. Les autorités craignent cela, alors que les "gilets jaunes" doivent s'accumuler à Paris pour le "spectacle 45" de leur test d'amélioration. Un événement qui tombe un jour comparable sur différents événements.

Vie essentielle

Les "gilets jaunes" sont de retour à Paris en cas de "45 progrès". En outre, les experts craignent un samedi fort propice pour les Journées du patrimoine ou la Marche pour le climat. Le ministère de l'Intérieur et la préfecture de police craignent une entrée de force dans une ville épargnée par les excès depuis le 16 mars et la gratuité pour tous les magasins des Champs-Élysées.

Autorise 30 prises à Paris dans la première partie de la journée

Quelques centaines de personnes ont été rassemblées samedi matin à Paris dans différentes parties de la capitale sous la surveillance de la police. À 10 heures du matin, la police avait effectué trente captures, comme l’avait démontré la préfecture de police. Juste avant 10 heures, ils avaient contrôlé environ 600 personnes et en avaient verbalisé quatre.

Les manifestants, pour la plupart dépourvus de gilet jaune et assurant pourtant cette avancée sociale imaginée le 17 novembre 2018, ont été découragés par la police sur le territoire de la station Saint-Lazare. Ils ont mis fin à des gaz neurotoxiques pour disperser les manifestants, qui se dirigeaient alors vers les Champs-Élysées. "Nous sommes gérés comme des voyous", a irrité Brigitte, une lobbyiste de l'environnement. Parmi les marques entendues: "la rue, c'est la nôtre".

Un dispositif de sécurité ultérieur

Samedi, Paris sera la zone de quelques événements sociaux. À commencer par les journées du patrimoine, qui détournent d'innombrables personnes dans des zones de force. Cependant, une balade pour le climat et un spectacle contre la différence dans les rentes à l'appel de FO. C'est l'explication du retour proclamé des "gilets jaunes" qui se concentre sur les maîtres. Surtout qu’une source de sécurité lutte contre les risques de "mélange entre" vestes jaunes "et Black Blocks qui ont besoin de tout casser" et de l’entrée de la Marche pour le climat, avec en outre les principaux indices de rébellion normale ".

Les scènes qui se sont déroulées à Nantes étayent samedi à l'occasion de "l'exposition 44", accueillent la plus scandaleuse prudence, selon cette source, évoquée par l'AFP. Le système de sécurité ressemblera, en tant que tel, à celui du 1 er mai avec 7 500 forces de sécurité rassemblées.

Un déni de sollicitation à contester

L’autorité de la police à Paris a manifestement émis une demande de restriction à contester. Exécuté à partir du vendredi 17 heures, il concerne des zones gigantesques de la capitale, y compris des zones non publiées: Champs-Élysées et avenue de la Grande Armée; Assemblée nationale; Hôtel Matignon; Le Trocadéro et la Tour Eiffel; Sénat; Notre-Dame de Paris lieu de supplication; Bois de Vincennes et Bois de Boulogne.

Samedi matin, un lanceur d'eau a été stoppé devant l'un des sites les plus remarquables des Champs-Élysées devant la pharmacie Publicis, tandis que le diner de Fouquet, décapé le 16 mars, a été interdit et vu par deux flics.

Méthodologies des associations occasionnelles

Au cas où, depuis le printemps, les cortèges seraient détruits, les méthodologies permettant aux associations relationnelles de se joindre à la Marche pour le Climat et de "flâner contre la structure parisienne" attireraient beaucoup plus de personnes que ce qui a été observé les dernières semaines. Figure de l'avancement blessé dans l'oeil en janvier, Jérôme Rodrigues reconnaît que "ce sera un événement impératif au motif que plusieurs personnes iront à Paris".

Sur Facebook, des covoiturages ont été mis en place. De plus, pour vérifier les différentes rencontres de manteaux jaunes auxquelles Europe 1 participe, il y aura différentes personnes sur les Champs-Élysées. "J'ai très envie d'être là, de ne pas me battre encore. Nous avons généralement besoin de terrain", explique un "gilet jaune". La Normandie a amassé à ce stade la Bretagne et le nord. Les covoitureurs doivent également se connecter à partir de deux réseaux urbains du sud.

"Certains ont appelé les places émoussées, les altermondialistes, les gens qui montrent le climat, et après cela, tout comme les Journées du patrimoine, je n'ai aucune idée de ce que la combinaison de cela va prendre après", rapporte Gilles qui exerce des roulements dans la Meuse, et a d'ailleurs prévu d'aller à Paris. "Je ne pense pas que ça va être tranquille, je ne me suis jamais révolté, de toute façon au cas où je serais touché et que je ne ferais rien ... ça va ou ça casse!" Europe 1. Cette instigation se retrouve dans les autres "gilets jaunes" auxquels on s'est rendu, qui se considèrent toujours comme méprisés par l'organisation.

Quelques établissements et corridors de présentation ont officiellement mis un terme à toute fausse représentation quant à l'ouverture samedi des Journées européennes du patrimoine, et parfois même dimanche, comme l'a montré le ministère de la Culture.

ليست هناك تعليقات:

إرسال تعليق

نموذج الاتصال

الاسم

بريد إلكتروني *

رسالة *