Site professionnel intéressé par l'actualité dans tous les domaines et du monde entier

dimanche 13 octobre 2019

Urgent: le dirigeant du coeur de Tunis, Zuhair Makhlouf, doit être jugé pour crimes de harcèlement et d'impopularité

Urgent: le dirigeant du coeur de Tunis, Zuhair Makhlouf, doit être jugé pour crimes de harcèlement et d'impopularité
Zuhair Makhlouf, capture d'écran jawhara fm  
Le ministère public de Nabeul a décidé de renvoyer l'accusé accusé de harcèlement, l'un des gagnants des récentes élections législatives.
Nabeul 2, à l'agence de la République du Tribunal de première instance à Nabeul, lundi, dans l'affaire du dépôt des crimes de harcèlement sexuel et de négligence contraire à la pudeur, selon les articles 226 et 226 bis du Code pénal, porte-parole du représentant de la Cour à Nabeul et du porte-parole de la Cour École primaire à Nabeul, Karim Boulila.
Boulila a souligné que la décision du ministère public avait été prise à la lumière des recherches et des écouteurs produits et des éléments de preuve disponibles dans l'affaire, confiés à la brigade de police judiciaire de Nabeul, chargée d'enquêter sur les informations et les images diffusées sur les sites de réseaux sociaux, faisant état de soupçons de harcèlement de la part de l'accusé, ainsi qu'après. Entendre l'étudiant de 19 ans qui n'est pas mineur et qui s'en tient à la justice du suspect, selon lequel le ministère public a décidé de renvoyer l'accusé en cas de soumission.

Il convient de mentionner que le ministère public s'était engagé vendredi à enquêter lui-même sur l'enquête dès qu'il aurait eu connaissance de l'incident. Les élèves sont proches de l'un des instituts secondaires de la région de Dar Sha'ban al-Fihri.

Aucun commentaire:

Publier un commentaire