Site professionnel intéressé par l'actualité dans tous les domaines et du monde entier

vendredi 6 septembre 2019

Brigitte Macron insultée, Jean-Luc Mélenchon est lui aussi furieux: "C'est terrible"

Brigitte Macron insultée, Jean-Luc Mélenchon est lui aussi furieux: "C'est terrible"
Brigitte Macron : Crédits photos : Bestimage
Le gouvernement brésilien a encore glissé. Après les plaisanteries du président Jair Bolsonaro et de Rinzo Gracie, le ministre du Tourisme, Paulo Guedes, ministre de l'Economie, a récemment déclaré qu'il avait découvert Brigitte Macron "très horrible". Des propos honteux qui soulèvent un tollé pour la Première Dame, notamment de Jean-Luc Mélenchon ...

Ce nouveau dérapage accepte la proximité de problèmes vitaux. Encore une fois insultée par le gouvernement brésilien, Brigitte Macron stimule le soutien de toutes les parties en France. Paulo Guedes, ministre de l'Économie, Jair Bolsonaro, a récemment pris la relève de son pionnier et Rinzo Gracie, ministre du Tourisme, d'une horreur incroyable et d'une impolitesse absolue envers le partenaire de vie d'Emmanuel Macron, l'appelant "incroyablement immense". Si Brigitte Macron avait remercié le peuple brésilien pour son assistance après le glissement insondable de Bolsonaro non impliqué dans le G7, son organisation ne souhaite pas commenter l'attaque de Paulo Guedes jusqu'à ce que nous en prenions note. La classe politique française, cela ne s’arrête pas un instant pour recadrer le gouvernement brésilien.

Après les paroles apaisantes, comme celles formées par Brigitte Macron à Carla Bruni-Sarkozy, des réactions ouvertes. Alors queValérie Pécresse a récemment irrité contre cette "bande de chevaliers insolites" qui insulte "chaque française" en lui prenant une embuscade, il s'agit d'une assistance inexorablement abrupte qui a été récemment fournie à la bien-aimée d'Emmanuel Macron: Jean -Luc Mélenchon, pionnier de France Insoumise. Lors de sa visite en Amérique du Sud, le député de gauche, réputé pour être un ennemi farouche du président, a réagi aux frappes de Jair Bolsonaro alors qu'il tentait à Buenos Aires d'obtenir un doctorat honoris causa de l'Université de Lanus. Comme le dit le Brésilien pas à pas, Fohla de S. Paulo, Jean-Luc Mélenchon a déploré l’identité "de la façon stupéfiante" que Jair Bolsnaro a tendue à Brigitte Macron.

Jean-Luc Mélenchon a poursuivi: "En payant peu de personnalité à sa position politique, il n’ya aucun intérêt secondaire pour un individu à être méprisé de la sorte, c’est grave." Se référant à l'ancien président brésilien Lula, renversé par Jair Bolsonaro et confiné à la dépréciation depuis avril 2018, le pionnier de France Insoumise a conclu: "Ne prêtant aucune attention au fait que le pouvoir ait empêché Lula de s'arrêter, je crains fort préparé pour tout. "

Aucun commentaire:

Publier un commentaire