Site professionnel intéressé par l'actualité dans tous les domaines et du monde entier

dimanche 22 septembre 2019

Indonésie: les termites détériorent son utilisation négligeable

les termites détériorent  © Liu Yanming / XinHua
Mettre votre argent ailleurs qu’à la banque peut être périlleux. C’est ce qu’une Indonésienne a compris comment rendre service, comme l’a révélé le Jakarta Post. Putri Buddin, 23 ans, a posté sur Twitter une photo d'un gigantesque lot de billets de banque détruits. Elle censure les termites de les avoir engloutis alors qu'ils étaient dissimulés dans un placard de la maison de sa grand-mère à Jarkata.

Elle dit avoir donné 3 millions de roupies (environ 200 euros) bien avant sa grand-mère. Selon le journal indonésien, ce n’est pas dans une certaine mesure le mois dernier la compensation la plus minimale permise par la loi à Jakarta, la capitale du pays: elle a été fixée à 3,9 millions de roupies (environ 250 euros) cette année. "Elle m'a découvert qu'elle ne voulait peut-être pas les utiliser, alors j'ai mis cet argent dans le magasin. Je lui ai découvert que si elle en avait besoin, elle pourrait en prendre un couple", explique le jeune.

La compensation la plus réduite d'un mois permise par la loi dans le refus

De manière constante, le senior ajoutera de l'argent à ce pot. Les fonds de réserve atteignent 10 millions de roupies, soit environ 640 euros, à l'heure de son décès cette année. Une somme d'argent vraiment considérable… dont beaucoup sont en morceaux. "Il y avait deux paquets de billets. L'un était dans un sac en papier, l'autre dans un paquet en plastique. J'ai jeté le paquet en papier car il s'était transformé en une maison de termites", explique Buddin.

Il était logique de rassembler 5,4 millions de roupies (environ 350 euros), sans faille, et de compter sur le reste de l’Indonésie. Son objectif: déplacer les tickets rendus inutilisables par le désir de punaises. En tout état de cause, la situation sera vite déroutée: la banque a accepté de simplement déplacer 1,05 million de roupies (environ 65 euros). Comme si cela était insuffisant, l'agent de la Banque d'Indonésie a révélé au Jakarta Post que les autres billets blessés ne peuvent pas être utilisés pour des transactions.

Sans aucun doute, pour être déplacés ou utilisés, les billets blessés doivent être parfaits pour toutes les occasions (67%), comme l’a démontré la Banque, déplore le jeune homme. Ce qui pourrait être mis en contraste avec l'indemnisation la plus minimale d'un mois autorisée par la loi devrait, en tant que tel, être jeté à la poubelle. Le journal indonésien ne montre pas si le jeune a développé une animosité pour les termites - ou les spécialistes - après cette histoire ...

Aucun commentaire:

Publier un commentaire